Et si demain l’avion n’etait nullement tel qu’on le connait aujourd’hui, c’est-a-dire avec 1 fuselage tubulaire, des ailes etirees comme celles des oiseaux et des reacteurs alimentes au kerosene ?


Et si demain l’avion n’etait nullement tel qu’on le connait aujourd’hui, c’est-a-dire avec 1 fuselage tubulaire, des ailes etirees comme celles des oiseaux et des reacteurs alimentes au kerosene ?

Certes, votre n’est pas pour dorenavant, bon nombre de projets etant encore en ordinateurs des ingenieurs. Mais on recommence presque. En juin soir, KLM et l’universite de technologie de Delft ont signe un accord pour soutenir la recherche autour d’un appareil revolutionnaire, le Flying V. Ainsi nomme en raison de sa carlingue de forme triangulaire, le design rappelle plus celui des vaisseaux spatiaux des films de science-fiction que celui des avions.

Et si demain l’avion n’etait gui?re tel qu’on le connait aujourd’hui, c’est-a-dire avec un fuselage tubulaire, des ailes etirees comme celles des oiseaux et des reacteurs alimentes au kerosene ? Certes, votre n’est gui?re Afin de maintenant, la plupart des projets etant encore au sein des ordinateurs des ingenieurs. Mais on y est presque. En juin dernier, KLM et l’universite de technologie de Delft ont signe un accord Afin de soutenir la recherche autour d’un appareil revolutionnaire, le Flying V. Ainsi nomme en raison de sa carlingue de forme triangulaire, son design rappelle plus celui des vaisseaux spatiaux des films de science-fiction que celui des avions sortant des bureaux d’etude d’Airbus ou de Boeing.

De forme ramassee, mais avec une envergure similaire a toutes les Airbus A350, l’appareil opposera moins de resistance aerodynamique. Peter Vink, professeur d’ergonomie appliquee ainsi que design a la faculte d’ingenierie du design industriel de l’universite de Delft, estime chatango site de rencontre que “cette nouvelle forme nous apporte des opportunites passionnantes pour concevoir l’interieur de l’avion et rendre le vol plus confortable.” Les cabines prenant place dans ses larges ailes, il peut transporter 314 passagers qui se verront proposer de nouvelles options comme des espaces de repos ou des buffets pour nos repas.

Comme 1 boomerang

Sa forme facon boomerang et le poids allege permettraient a l’appareil de reduire de 20 % sa propre consommation en kerosene. Le Flying V pourrait egalement etre adapte pour voler avec des batteries electriques. En octobre, une maquette de l’avion et un exemple a l’echelle de l’interieur d’la cabine vont i?tre presentes a l’aeroport d’Amsterdam Schiphol lors Plusieurs Experience Days organises via KLM. Une facon innovante de celebrer les cent annees d’la compagnie neerlandaise.

Aux Etats-Unis, Boeing bosse egalement sur un appareil de petite dimension aux allures de cerf-volant, le X-48C Blended Wing Body, dont le concept a ete elabore par feu McDonnell Douglas avant l’absorption du constructeur par Boeing en 1997. Toutefois, aussi si l’avion represente 1 reel potentiel en matiere d’economies, la chance de le voir apparaitre prochainement via le marche reste fort faible. Lors d’un seminaire a Seattle en 2018, le vice-president de Boeing en charge des avions du futur, Mike Sinnett, trouvait sa configuration complexe a developper, surtout afin d’offrir des appareils de grande capacite, ainsi que pour etre declinee dans toute une gamme de modeles. En plus, nos aeroports ne semblent pas toujours concus pour accueillir un avion dont la forme reste a toutes les antipodes des appareils actuels…

Decollage vertical

Science-fiction oblige, que penser egalement des avions qui pourraient effectuer a Notre verticale leurs decollages et atterrissages, resumes en anglais par l’acronyme VTOL, pour Vertical Take-Off and Landing ? Cette technologie, utilisee via nos drones d’aujourd’hui, reste en file d’adaptation, mais dans ce cas i  nouveau, on parle d’appareils de petites capacites. Transcend Air, un transporteur americain base a Boston, a developpe plusieurs prototypes de VTOL, dont le Vy 400. L’avion ressemble a votre helicoptere, mais est bien plus rapide que son homologue a helices puisqu’il vole a une vitesse de 650 km/h. Cela lui faudrait ainsi 35 minutes pour couvrir la distance qui separe Boston de Manhattan et moins d’une heure Afin de relier Los Angeles a San Francisco. Du coup, la faculte de decoller et atterrir a la verticale permettra a la compagnie d’eviter les aeroports et les embouteillages avec des liaisons directes de centre-ville a centre-ville. D’ou un important gain de moment. Transcend Air table concernant un lancement de ses premieres lignes a l’horizon 2024.

Comme Transcend Air avec le avion a decollage et atterrissage vertical, de nombreux acteursparient sur un nouveau mode de transport urbain, allant de centre-ville a centre-ville par la voie des airs.